De stagiaire IUFM à néotitulaire

mes souvenirs de débutante

22 mai 2007

Les examens

Comme je suis nouvelle et corvéable à merci, j'ai un nombre impressionnant de convocations, même au jury de début juillet! Seulement, ce jour-là, je passe mon concours du CNESSS et c'est toute une histoire pour me dispenser de cette corvée qui était préalablement dévolue à un autre.
Certains collègues se vantent de ne jamais recevoir de convocations après avoir "menacé" la direction. Il y a beaucoup de gens qui ne sont pas consciencieux et qui ne se présentent même pas... ou alors qui aident les élèves en train de composer. Ou qui parlent à leur proximité. Ou qui ne voient pas ceux qui trichent, ou qui prétextent leur inexpérience pour ne pas réagir. Ben voyons et moi je suis expérimentée, peut-être?
En tout cas, au BEP d'électro-technique, il y en a un qui passe son temps à bavarder avec son voisin. Plus je le rappelle à l'ordre et plus il s'énerve. Il en vient même à me menacer de mort sans que mes collègues réagissent. La politique académique étant de faire réussir tout le monde, rien ne sera fait contre lui.

Dans la même salle, nous surveillons un élève qui n'a strictement aucune envie de plancher sur les sujets et souhaite sortir au bout de 5 minutes. Mais c'est interdit. A chaque épreuve, il emmerde tout le monde en demandant à partir sur tous les tons. Et à chaque épreuve, l'adjoint vient nous sermonner parce qu'on l'a fait sortir un quart d'heure avant l'horaire autorisé.

C'est vraiment se foutre de nous. Mais pourquoi ne suis-je pas partie?

Posté par stagiaire_iufm à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire